Download De l'eau pour les éléphants by Sara Gruen PDF

By Sara Gruen

Show description

Read or Download De l'eau pour les éléphants PDF

Best foreign language fiction books

Die Ungehorsame (Historischer Roman)

Ein großer historischer Roman aus der Zeit des Freiherrn KniggeBonn, 1842. Als die unscheinbare Leonie Gutermann und Landvermesser Hendryk Mansel sich das Jawort geben, bebt die Erde. Niemand magazine an ein Omen glauben, doch in der Zweckehe kündigen sich schon bald Turbulenzen an. Beide hüten Geheimnisse voreinander, doch die Fassade bekommt erste Risse.

Schwärzer als der Tod (Thriller)

Das Böse lauert vor der eigenen Haustür …Drei Kinder finden beim Spielen eine halb verscharrte Leiche. Mehr noch als der grausige Fund erschüttert Anne Navarre, ihre Lehrerin, die Tatsache, dass ihre drei Schützlinge den unschuldigen Glauben an eine heile Welt verlieren mussten. Noch ahnt sie nicht, dass die Tote im Wald für die ganze Dorfgemeinschaft das Ende der Unschuld bedeutet, denn es bleibt nicht bei einem Opfer.

Tempête rouge

"Si Octobre Rouge est le most desirable livre de Clancy", a écrit Jack Higgins, "alors nous ferions bien d'être tous très attentifs, automobile Dieu seul sait remark seront le deuxième et le troisième ! " Tempête Rouge est le moment roman de Tom Clancy et il est en tous issues plus audacieux, plus grand, plus passionnant et plus spectaculaire.

Der Knochenmann

Like New! !!

Extra info for De l'eau pour les éléphants

Example text

McPherson. Le vieux McPherson qui a avoué, tandis qu’on l’entraînait loin de la scène, qu’il ne savait pas avec certitude de quel côté de la route il aurait dû être et qui pense avoir peut-être appuyé sur l’accélérateur au lieu du frein. Le vieux McPherson, qui s’est pointé à l’église, par un dimanche de Pâques demeuré légendaire, sans pantalon… Le censeur referme la porte et s’installe à sa place. Il jette un coup d’œil à la pendule et attend que l’aiguille des minutes fasse un petit saut. — Vous pouvez commencer.

Ils ne seraient pas déçus : quelque part, au fond, Barbara et ses opulents appâts les attendaient. Les autres clients – les « paysans », comme disait Oncle Al – avaient déjà traversé la tente-ménagerie pour gagner le grand chapiteau, qui vibrait d’une musique frénétique. L’orchestre débitait son répertoire à un volume sonore aussi assourdissant que de coutume. Je connaissais par cœur le programme – en ce moment précis, c’était la fin de la Grande Parade et Lottie, la trapéziste, s’élevait vers ses agrès au-dessus de la piste.

Pas vrai, Blackie ? Blackie grommelle et prend une lampée d’alcool. Je m’approche avec précaution. Le vieux me tend la main. Après un temps d’hésitation, j’accepte de la serrer. — Moi, c’est Camel, dit-il. Lui, Grady. Et voici Bill. Je crois que t’as déjà fait la connaissance de Blackie ? Il sourit, révélant une dentition très incomplète. — Enchanté, dis-je. — Grady, ramène donc c’te pichet, hein ? dit Camel. Grady pointe ses yeux sur moi, on se dévisage. Au bout d’un moment il se lève et va en silence vers Blackie.

Download PDF sample

Rated 4.56 of 5 – based on 32 votes